1080°, le modèle pour créer de l’innovation

Une idée peut vous prendre quelques secondes et valoir des millions ! C’est dire l’intérêt de ces coups d’éclair qui caractérisent les femmes et les hommes qui ont marqué le monde en créant ces inventions qui ont changé notre quotidien. Peut-on cultiver cette faculté d’avoir des coups de génie ou est-ce une caractéristique innée chez l’homme ?

Idéation, incrémentation, effectuation, sérendipité ou disruption, que signifient tous ces termes ? Comment naissent les grandes idées qui cartonnent et qui contribuent à changer le monde ? Qu’est-ce que la démarche 1080° ? Comment cette méthode permet-elle de comprendre et de créer de l’innovation ? Tel est le thème de notre premier meet-up Project’ heure du 12 septembre 2017.

Comment naissent les idées innovantes ?

Bon nombre de découvertes et d’idées innovantes sont le fruit du hasard. Christophe Colomb a découvert l’Amérique en cherchant la route des Indes, le post-it est né d’une production d’adhésifs ratés, Mark Zuckerberg voulait juste créer un site de comparaison des filles les plus sexy de son école avant de penser à la création d’une plateforme d’échanges plus élargie, devenue Facebook. C’est ce que l’on appelle la sérendipité. C’est-à-dire l’art de trouver une idée innovante en cherchant autre chose. D’autres idées d’innovation sont inspirées de l’observation de ce qui marche ailleurs ou dans d’autres secteurs, c’est l’innovation par l’effectuation. Quant aux méthodes de créativité et de brainstorming visant à trouver des idées pour améliorer un produit ou un service, elles donnent lieu à l’innovation incrémentale. Cependant, ces dernières années, on observe de plus en plus des créateurs qui n’hésitent pas à casser les codes pour lancer des idées, autrefois considérées comme absurdes ou complètement mises de côté en raison de notre formatage mental. C’est ce que l’on appelle la disruption et c’est ce qui a donné lieu à la création de Blablacar, Airbnb, Uber, l’iPhone, les capsules Nespresso ou encore la voiture autonome.

1080°, un modèle pour y voir plus clair

Si vous effectuez un tour sur vous-même en regardant droit devant, vous aurez acquis une vision à 360° qui vous aura semblé complète. Or, tout ce qui se passe au sol et au plafond aura échappé à votre observation ! Et si votre solution se trouvait plus haut ou plus bas ? Dès lors, vous aurez compris la valeur ajoutée de la démarche 1080° by Kayak.

Cette méthodologie de production d’idées est basée sur un dispositif de recoupement tridimensionnel à l’image des 3 sphères illustrant les capteurs d’un gyroscope dont la somme des rotations à 360° offre une vision globale plus complète à 1080°. Chaque sphère correspond à un niveau d’exploration de solutions. Les solutions conventionnelles correspondant à l’innovation incrémentale, les solutions parallèles correspondant à l’innovation par effectuation et, enfin, les solutions antithétiques correspondant à l’innovation disruptive. Ainsi, le premier intérêt de la démarche 1080° est de vous permettre de situer clairement chaque processus de création afin de définir le niveau d’innovation souhaité.

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement le premier guide Project’ heure « 1080°, le modèle pour créer de l’innovation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *